Du bout du blog

etre femme, maman, douce ou rageuse, drôle ou cynique, se vouloir un peu bio, un peu maline, souvent futile, superficielle, croire aux autres, le tout dans un bazar désorganisé comme dans sa vie.

12 septembre 2008

OUVRIR L'OEIL, TOUJOURS

Ce matin en lisant mon petit quotidien au travail, un petit encart qui m’a fait frissonner. Un monsieur a essayé d’attirer une petite fille de neuf ans en lui proposant des sucreries. Heureusement la petite fille ne s’est pas laissé piégée et a du prévenir des grandes personnes, qui ont alerté les autorités.

Je travaille dans un petit pays, Le Luxembourg, et l’action s’est déroulée tout près de mon lieu de travail. Mais ce qui m’a interpellé surtout c’est que dernièrement Chéribibi a eu une grosse frayeur avec petit-soleil et un monsieur très louche…

Ils étaient partis au parc, justement au Luxembourg. Bien sur, petit-soleil a envie de faire pipi et comme les toilettes du parc étaient dans un état déplorable, petit-soleil a fait pipi contre un arbre. Ce petit coquin se déshabille presqu’entièrement quand il fait pipi. Donc il s’activait contre un gros arbre, et son papa était à son coté, mais caché du chemin par le tronc de l’arbre. Chéribibi entend quelqu’un parler à petit-soleil, depuis le chemin. Il se fait voir, et tombe face à un monsieur un peu surpris et gêné. Le monsieur en question montre les WC publics et demande à mon cher et tendre pourquoi le petit n’y va pas. Chéribibi lui répond que les toilettes sont trop sales. Bon le monsieur ne répond pas et s’éloigne doucement.

Chéribibi le revoit assis sur un banc, au cœur de l’aire de jeux. Il regarde les enfants et particulièrement petit-soleil. Chéribibi reste en retrait parce que quand on a 4 ans, pas besoin d’avoir son papa derrière soi !

Tout à coup le monsieur en question se lève et se dirige vers petit-soleil. Il s’approche (à environ 2m) et lui parle. Petit-soleil répond évidemment. Chéribibi s’approche d’eux et appelle Petit-soleil. Et chose étrange le monsieur fait comme s’il s’adressait à un enfant plus loin, comme s’il ne parlait pas à notre fils. Chéribibi insiste pour que son fils vienne le rejoindre, petit-soleil le fait (en ralant). Et quelques minutes après le monsieur sort du parc. Fin de l’épisode.

Chéribibi était quand même très tendu en me racontant l’histoire, et surtout en me faisant mille recommandations sur le fait de ne pas quitter les enfants des yeux, etc….

Alors en voyant cet article, j’ai aussitôt pensé à  ce qui c’était passé dans le parc, 10 jours plus tôt. J’ai appelé Chéribibi et il va contacter la police pour voir si son témoignage peut être utile.

Si j’avais déjà frissonné quand mon chéri m’avait raconté ce qu’il s’était passé au parc, là j’ai carrément eu froid dans le dos à la lecture de l’article…

Posté par firemaman à 10:59 - A bout de nerfs - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    :-S Ton Homme n'a pas été voir le Monsieur en question? Mon Homme aurait été le voir pour lui demander quel est son problème.

    Posté par MissBrownie, 12 septembre 2008 à 12:01
  • J'ai été un peu surprise aussi de l'attitude de mon chéri, mais je crois que sa priorité a été de mettre petit-soleil à l'abri. Et puis il s'emporte très vite, alors il voulait éviter de se retrouver à se bagarrer devant notre fils. Et le monsieur a vite disparu apparemment. Le temps que le papa fasse quelques recommandations à son fils, l'autre s'était sauvé (preuve que ses intentions n'étaient pas innocentes).
    Rétrospectivement ça me fait encore plus flipper.

    Posté par firemaman, 12 septembre 2008 à 12:19
  • Comme tu le dis si bien, ça fait froid dans le dos !
    En tout cas c'est bien que ton Homme appelle la police, même après coup, ça peut peut faire avancer les choses.
    Il ne faut jamais lâcher les enfants des yeux, on ne le sait que trop bien, mais malheureusement, des drames arrivent encore... en tout cas, plus de peur que de mal pour tes hommes ouf !

    Posté par Babou, 12 septembre 2008 à 17:58
  • Même pas réussi à joindre la police! Ca ne répondait pas pendant l'heure du déjeuner, ni après 16h. ggrrr quels fonctionnaires!
    Comme tu dis Babou, un drame est vite arrivé, il suffit d'une minute d'inattention (et on sait combien de fois cela nous arrive)...

    Posté par firemaman répond, 13 septembre 2008 à 14:20

Poster un commentaire