Du bout du blog

etre femme, maman, douce ou rageuse, drôle ou cynique, se vouloir un peu bio, un peu maline, souvent futile, superficielle, croire aux autres, le tout dans un bazar désorganisé comme dans sa vie.

24 novembre 2008

TAG MAIS PAS TROP

Je n'ai pas été tagguée, mais ce tag me plait, et il me permet de faire un billet sans trop me fatiguer.

Quelle est la première image qui se présente à vous quand on vous parle de votre enfance ? 

Les étés en Bretagne avec mes cousines : la cour de la maison encombrée par les voitures, les artichauts juste devant la maison, l’odeur de la mer et des poissons, mes pieds nus, les cris et les rires de mes frères, la caravane de mes parents au fond du jardin et le bruit de la pluie dessus, les étoiles et la lune qui brillent beaucoup plus qu’ailleurs, mon excitation quand nous faisions des bêtises.

C’est injuste pour tous les autres souvenirs, mais ce sont ceux qui me viennent le plus vite


La mort frappe à la porte. Que choisissez-vous d'emporter dans l'autre monde ?

Tout le malheur du monde : les guerres, les famines, les tyrans, les pervers, les psychopathes, les tortionnaires


Les livres que vous avez toujours désiré lire, sans jamais trouvé le temps de le faire ?
Luna Park de Breat Easton Ellis, on me l’a offert et je n’ai pas encore eu le courage de l’ouvrir.


Vous croisez George Clooney dans l'ascenseur. "Quel genre de femme êtes-vous", vous demande-t-il ? Que lui répondez-vous ?

Celle que tu voudras pendant 2 heures.

Si vous aviez eu le choix, auriez-vous préféré être un roi ou une reine ?

La maitresse du roi

Préférez-vous nager dans une rivière ou dans la mer ?

Dans la mer, j’ai besoin du mouvement des vagues, du courant, du goût du sel, de voir la plage s'éloigner, de me laisser porter par les flots quand je suis fatiguée

Que devrions-nous faire en priorité pour la planète ?

Arrêter d’ergoter pour ménager les puissants conglomérats (pétroliers, chimiques….) et trouver de véritables solutions pour diminuer la pollution : certaines solutions écologiques sont des réalités mais trop de pression de certains groupes les empêchent de voir le jour, comme les voitures non polluantes.

Et que chacun réfléchisse chaque jour à  la conséquence de ses actes, comme de jeter un papier par terre, acheter un paquet de yaourts avec moins d’emballage, prendre sa voiture pour faire 50 mètres…

Et qu'aimeriez-vous que l'humanité fasse pour vous ?
Je citerais John Donne « Aucun homme n’est une île, un tout, complet en soi ; tout homme est un fragment du continent, une partie de l’ensemble ; si la mer emporte une motte de terre, l’Europe en est amoindrie, comme si les flots avaient emporté un promontoire, le manoir de tes amis ou le tien ; la mort de tout homme me diminue, parce que j’appartiens au genre humain ; aussi n’envoie jamais demander pour qui sonne le glas : c’est pour toi qu’il sonne »

Donc je ne voudrais pas qu’elle fasse  quelque chose en particulier, juste qu’elle se souvienne que je faisais partie d’elle, comme tant d’autres qu’on oublie.


Votre petit-déjeuner habituel ?

Café, tartines beurre et Nutella ou gâteaux, selon ce qui est à disposition.

Aimez-vous écrire la nuit ?
La nuit je dors. 


La dernière fois que vous étiez ivre ?

Ivre morte ou juste pompette ?

Pompette, c’était il y a 3 semaines environ, lors de notre dernière sortie au resto avec Chéribibi : un apéro, un verre de vin, et hop j’étais gaie comme un pinson et d'humeur polissonne.

Ivre morte : c’était dans mes folles années, il y a bien 10 ans. Très souvent les week-ends, pendant une période un peu sombre.


Pensez-vous que de grandes oeuvres comme "Hamlet" ou "Don Quichotte" sont encore à venir ?

Je suis peut-être pessimiste, mais j’ai bien peur que non. Trop d’auteurs, trop de livres tirent le niveau vers le bas. Comment une grande œuvre pourrait réellement émerger dans le nombre de romans qui sortent chaque année ?

De toute façon nous n’aurons jamais assez de recul pour le savoir.


Le plus gros mensonge de votre vie ?

Je mens trop souvent pour m’en souvenir, alors plein de petits mensonges qui égrennent les semaines.


Que transportez-vous dans vos poches ?

De la monnaie, un mouchoir en papier sale, un vieux ticket de caisse, un jouet, un jeton pour caddie


Un désir en particulier ?

Que mes enfants soient heureux


Que diriez-vous d'un barbecue sympa avec Gustave Flaubert un de ces jours ?

J’ai du mal à imaginer Gustave sympa à un barbecue…

Paysage préféré ?

Le soleil qui se couche sur la dune en Bretagne, mon fils et ses cousins qui jouent dans les herbes hautes, leurs silhouettes auréolées par les rayons plongeants…j’ai tellement regretté de ne pas avoir un appareil photo ce soir là.

Période de la journée que vous n'aimez pas ?
Le lundi matin quand je me sens plus dompteuse de chiens de traineaux que maman : »plus vite, plus vite…. »


Dernier mot que vous aimeriez prononcer avant de mourir (mieux vaut prévoir la chose pour le cas où rien de bon ne viendrait à l'esprit le moment venu) ?

Pas encore

Un boulot que vous n'auriez jamais pu faire ?

Gynéco ou dentiste…beurkkkk

Citation préférée que vous pourriez vous faire tatouer sur le bras ?

Je ne me ferais plus rien tatouer, mais si je devais choisir une citation je prendrais une de Philippe Djian dans 37°2 le matin, au choix :

« Quand j’étais môme je croyais que le chemin serait éclairé »

ou

« … bien sûr, il faudrait qu’elle comprenne que le bonheur existe pas, que le Paradis existe pas, qu’il y a rien à gagner ou à perdre et qu’on peut rien changer pour l’essentiel. Et si tu crois que le désespoir est tout ce qu’il te reste après ça, ben tu te goures une fois de plus, parce que le désespoir aussi est une illusion. Se fixer des buts dans la vie, c’est s’entortiller dans des chaînes. »


Quand il se met à pleuvoir, vous continuez de marcher au risque d'être trempé, ou vous vous abritez au risque de manquer votre rendez-vous ?

Ca dépend un peu de mon humeur, mais je continuerais à marcher sous la pluie, plus ou moins joyeusement.


Si vous aviez la possibilité de voyager dans le passé, quel siècle aimeriez-vous visiter ?

Avant JC, l’Egypte ancienne au temps de sa splendeur… ou Rome sous César…


Vous arrive-t-il de manger du pop-corn au cinéma ?

Oui, j’aime bien le pop corn au cinéma.


Décrivez l'endroit où vous écrivez

Assise à mon bureau au boulot, plein de papiers sous les avant bras, les BB Brunes qui fredonnent dans ma tête.

Posté par firemaman à 15:14 - Du bout des lèvres - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Tu es sympa d'emmener tous les malheurs du monde avec toi...

    Posté par MissBrownie, 24 novembre 2008 à 15:59
  • J'aime bcp tes réponses...

    Posté par AnnC, 24 novembre 2008 à 16:06
  • quitte à partir pour l'enfer, autant emporter ceux qui doivent le peupler.

    Posté par firemaman répond, 24 novembre 2008 à 16:09
  • Merci AnnC. J'étais inspirée par ce tag. Les questions me plaisaient.

    Posté par firemaman répond, 24 novembre 2008 à 16:13
  • Ton truc pour l' humanité, j' y ai pensé pour le tatouage : No Man is an Island .
    Je n' ai compris la dimension de cette phrase qu' à la naissance de notre fille, il y a presque 5 ans . J' avais cru jusque là que l' on pouvait s' auto - suffir . J' avais pas mal morflé et en étais venue à confondre indépendance et isolement .

    Posté par frannso, 24 novembre 2008 à 22:54
  • "dompteuse de chiens de traineaux".. mdr.. c'est tout a fait ça!

    Posté par ratounette, 24 novembre 2008 à 23:35
  • L'Egypte ancienne ?! Rome ...
    Moi je ne remonterai pas dans le temps au-delà de l'eau courante et de l'électricté !

    Ne te mets jamais derrière moi au cinéma , merci !

    Joli tag !

    Posté par sandralou, 25 novembre 2008 à 10:20
  • Frannso, la citation de John Donne je l'avais collé sur mon cahier en 1ère. Je dois être une ado attardée, révoltée par l'injustice. Mais c'est vrai qu'avoir des enfants t'ouvre les yeux sur les rapports avec les autres. C'est tellement difficile à définir et à expliquer à ceux qui n'en ont pas encore.
    La dompteuse était tellement speed ce matin qu'elle a oublié le sac d'école de son môme! Résultat : re en retard ce matin! j'aime la laïfe, fanny...
    Sandralou, bah j'avais pas compris que je devais y rester advitam ! ils disent "visiter". Moi j'imaginais ça comme une petite journée découverte, et hop je rentre dans ma petite vie confortable le soir! Pas tout à fait folle tout de même.

    Posté par firemaman répond, 25 novembre 2008 à 11:40
  • les questions m'étonnent, d'autant que le mélange de Flaubert et des fautes de grammaire ressemble à une plaisanterie.
    Mais à tes réponses jolies, l'interview gagne en intérêt, puis prend tout son sens.

    Posté par lutecewoman, 25 novembre 2008 à 11:56
  • la grammaire et moi sommes fachées depuis longtemps, donc je n'y prête pas attention. Et mes réponses doivent être truffées de fautes également.
    Certaines questions aussi me paraissaient étranges, notamment celle de Flaubert. Pourquoi lui, pourquoi un barbecue? J'ai éludé, tu auras remarqué...
    Dis, dans ma petite province, Kim Novak n'est pas à la Fnac.
    Qu'est ce qui fait prendre tout son sens? tu m'éclaires stp?

    Posté par firemaman répond, 25 novembre 2008 à 13:44
  • C'est en te lisant, dans tes réponses, que j'ai compris pourquoi tu avais choisi ce tag : tu avais des choses à dire, et tu as trouvé un biais pour le faire.
    Pour Flaubert je suppose que c'est un hommage au déjeuner sur l'herbe de manet, dont il était contemporain?

    tes fautes à toi? pas flagrantes, je ne les ai pas vues
    et kim novak il vaut mieux le commander par correspondance (ou le faire commander par ta fnac, demande aux vendeurs, pour éviter les frais d'envoi)

    Posté par lutecewoman, 25 novembre 2008 à 16:30
  • J'ai aimé les questions et une fois copiées sous Word, j'ai bloqué parfois, avant que tout ne vienne en vrac.
    Oui Flaubert-Manet c'est aussi l'image que j'en ai eu, mais pique nique aurait été plus approprié. Les barbec, c'est totalement différent pour moi. Enfin chacun ses références.
    Evidemment commander sur la fnac. J'ai la tête à l'ouest en ce moment... d'où ce tag aussi : dire des choses sans avoir à les ordonner.

    Posté par firemaman répond, 25 novembre 2008 à 16:39
  • j'adore ta réponses sur "tous les mlaheurs du monde", dis donc, tu penses aux autres toi!
    L'Egypte ca m'aurait bien dis, mais j'aurai eu peur de me retrouver esclave....

    Posté par Pimousse, 27 novembre 2008 à 14:21
  • Tu sais quoi, Pimousse ? en fait c'est un peu de l'égoïsme, ma réponse. Je suis une flippée de ce qui peut arriver à mes enfants, alors si j'en avais le pouvoir, j'éliminerais tout danger pour eux, je leur assurerais une vie dorée. L'occasion se présentait avec cette question!
    Et je ne me vois pas partir pour l'au delà avec des trucs matériels, qu'est ce que j'en ferais?
    Mais vraiment, vous la voyez bizarrement cette question. Moi je la vois comme si j'étais en visite, une parfaite touriste, invisible...

    Posté par firemaman répond, 27 novembre 2008 à 14:51

Poster un commentaire