Du bout du blog

etre femme, maman, douce ou rageuse, drôle ou cynique, se vouloir un peu bio, un peu maline, souvent futile, superficielle, croire aux autres, le tout dans un bazar désorganisé comme dans sa vie.

03 mars 2009

HAS-BEENITTUDE

Hier soir j’me baladais sur l’avenue le cœur ouvert à l’inconnu dans les rayons de mon hypermarché préféré, enfin je faisais mes courses quôa, quand la vérité m’a frappé (pas trop fort quand même).

Tout à coup une vision de rêve devant moi, le bogoss ! Le bogoss avec la faute d’orthographe, je te décris le loulou : grand, mince, rasé de près, la coiffure hyper touch pas la crête mais presque, les baskets qui vont bien, le fut hyp à carreaux et slim, le sparadrad sur la joue pour faire l’homme qui souffre, et, et, et (je sais vous n’y tenez plus de tant de suspense)… la chemise négligemment ouverte sur le torse musclé et  velu glabre d’éphèbe.

Et là, alors que j’aurais dû être foudroyé par tant de grâce et de splendeur de sa personne, personnellement il, j’ai été prise d’un accès de profonde désolation pour ce jeune homme.

Parce que la mode de la chemise ouverte, c’est d’un ridicule profond (et hier c’était profond jusqu’au nombril).

J’avais déjà eu un jeune collègue qui trouvait ça hyper tendance de porter sa chemise largement déboutonnée (3-4 boutons ouverts) sur son poitrail maigrelet, et je trouvais ça plutôt laid, mais la vision d’hier soir était vraiment pathétique.

Qui pourrait bien dire à cet bande de jeunes hommes que les chemises ouvertes sur leur torse musclé ou pas, c’est HAS BEEN, un peu comme HASSELHOFF (photo à l’appui ).

Pour de vrais beaux gosses (sans faute de gout ni d'orthographe), il y en aura probablement au concours organisé par ma petite personne. Pour en savoir plus c'est .

chemsie_ouverte

Posté par firemaman à 11:13 - A bout de nerfs - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    C'est d'un ridicule la chemise ouverte ! Totalement rédhibitoire!

    Posté par MissBrownie, 03 mars 2009 à 12:25
  • avait il la chaine en or qui brille?

    nan parce que ca fait une difference de degré de "loulouitude" quand meme!

    Posté par ratounette, 03 mars 2009 à 12:33
  • Oh oui totalement rhédibitoire, je suis d'accord Miss Brownie ! Le pire c'est qu'ils doivent penser que c'est beau...
    Non pas de chaine en or qui brille, il n'était pas beauf, Ratounette. Je crois même qu'il se voulait fashion (enfin dans un sens il l'était), ça aurait pu être un beau garçon mais trop de bogossitude tue le charme, il était juste ridicule. Une chemise ouverte au carref à 20h, franchement c'était plutot pathos.

    Posté par Firemaman répond, 03 mars 2009 à 12:44
  • Les torses trop glabres, ça fait pas tellement viril, quand même, non?

    Posté par princessevarda, 04 mars 2009 à 19:05
  • J'avais un collègue comme ça mince, pas musclé, pas poilu, qui avait sa chemise ouverte et se trouvait sexy....bah non c'est has been tu as bien raison !!!

    Posté par evy, 04 mars 2009 à 21:31
  • t'as vérifié la couleur des chaussettes? aussi bien elles étaient blanches dans des chaussures noires )

    Posté par chocoladdict, 04 mars 2009 à 21:49
  • C'est même carrément louche les torses glabres, princessevarda! Le genre de mec qui te pique ta crème de nuit.
    Bon là il était plutôt bien foutu ce garçon, mais la chemise ouverte jusqu'au nombril c'était vraiment déplacé et incongru le soir dans un supermarché.
    Euh il avait des baskets, et je n'ai pas vu les chaussettes, chocoladdict. Pire il avait peut-être des chaussettes transparentes, tu n'as jamais vu ça ? c'est encore pire que les chaussettes blanches!

    Posté par firemaman, 05 mars 2009 à 16:52
  • attends, david hasseloff, c'était le prince charmant de mon enfance (enfin à 10 ans...)
    c'était quoi déjà son nom dans la série??

    Posté par miss400, 06 mars 2009 à 21:45
  • La voiture c'était Kit, mais lui... Je n'ai jamais regardé cette série.
    Ton prince charmant ? J'aurais du plutot le prince pas trop charmant

    Posté par firemaman répond, 09 mars 2009 à 10:17

Poster un commentaire