Du bout du blog

etre femme, maman, douce ou rageuse, drôle ou cynique, se vouloir un peu bio, un peu maline, souvent futile, superficielle, croire aux autres, le tout dans un bazar désorganisé comme dans sa vie.

07 septembre 2011

LA TECHNIQUE DE LA PINCE A LINGE

Si comme moi, tu n'as pas encore été certifiée BEP de la mère parfaite sous tout rapport, si comme moi, tu es imprévoyante et as fui tout l'été les rayons ayant un rapport indirect avec la vie scolaire, que tu te retrouves 2 jours après la rentrée sans le graal du recouvrement de livres High tech (evidemment introuvable à présent). Rassure toi, tout n'est pas perdu, et tu peux encore passer pour une mère pas totalement indigne. 

 

Voici une technique hérité choppé chez une collègue, qui l'a elle-même usurpé à une mère quasi parfaite (en tout cas plus maligne que moi). La technique dite de la pince à linge, qui transforme le kravmaga habituel du recouvrement de livres qui ne peuvent plus se fermer,  en partie de coins aux carrés les doigts dans le nez.

 

Se munir d'un rouleau de film plastique spécial livres, de ruban adhésif, d'une paire de ciseaux et de 4 ou 6 pinces à linges.

 

Etaler le film plastique sur une table propre, poser le livre ouvert sur le film plastique de façon à ce que le film plastique dépasse d'environ 5 cm de chaque côté du livre. Sans découper à ce stade, replier le plastique sur une des couvertures du livre, fixer ce pliage avec une pince à linge (ah ah ça commence à s'éclairer, non ?). Couper le côté opposé en veillant à bien laisser 5 à 10 cm de marge par rapport au bord de la couverture du livre. Refermer le livre, la pince à linge devant se retrouver contre la table, et recouvrir le côté non couvert en repliant le film plastique à l'intérieur. Fixer ce côté avec un pince à linge. Bien marquer les plis repliés en les repassant avec les doigts. Cela donne à peu près ça comme résultat.

 

P1010871

 

Maintenant tu vas t'attaquer au pliage réglementaire de la tranche du livre. Il suffit donc de découper un quasi triangle dans les marges du plastique au dessus et en dessous de la tranche du livre, un peu comme ça : 

P1010872

 

Replier ces triangles sous le film plastique recouvrant le livre.

 

Dernière étape, la finalisation. Ouvrir un des côtés du livre. Pour les coins, chacun sa technique, la mienne est simple, je replie le coin bas extérieur du livre vers l'intérieur en biseau ainsi

P1010875

Je replie le tout vers la couverture du livre, et une nouvelle pince à linge intervient pour fixer le pliage. Je marque bien la pliure créé avec mes doigts, et je passe au bord opposé. Je fixe le tout avec un pince à linge, et une fois satisfaite du résultat, je fixe au ruban adhésif. Ensuite je passe à l'autre couverture qui subit le même traitement pliage et pince à linges. La corvée est fini.

 

Et voici comment tes enfants reconnaissant encenseront leur mère parfaite, en trouvant le tout parfaitement normal (du moment que tu ne leur fous pas la honte intersidéral avec un livre dont les coutures explosent à chaque ouverture ou fermeture, tu es une bonne mère. Aies confiansssse)

P1010876

 

PS : Papa parfait, surtout ne te vexe pas, la technique de la pince à linge peut parfaitement te servir, mais mon lectorat étant composé à 97,5 % de mamans hyperactives, tu me pardonneras ce parti pris.

 

Posté par firemaman à 11:52 - Les petits bouts - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 juillet 2011

C'EST MOCHE MAIS QUE C'EST BON

P1010667

Ouep les beignets de fleurs de courgettes, ce n'est vraiment pas beau, mais bon sang que c'est bon !

Pour une bonne vingtaine de beignets, il faut

- 20 fleurs de courgettes

- 125 g de farine

- 10cl de bière

- 1 c à soupe d'huile d'olive

- 7-10cl d'eau tiède

- 2 pincées de sel

- 2 blancs d'oeuf

- huile pour friture

Tamiser la farine dans un saladier et creuser un puit. Dans le puit, verser l'huile d'olive, la bière et le sel. Mélanger avec un fouet pour incorporer petit à petit la farine. Quand le mélange est bien lisse, ajouter l'eau doucement. La pate doit avoir une consistance lisse et semi fluide, un peu plus épaisse que la pâte à crêpes. Laisser reposer une 1/2 heure.

Couper les tiges des fleurs au ras de la corolle. Ouvrir délicatement les fleurs et ôter le pistil (sinon c'est amer et pô bon). Autre truc pour les gros doigts pas doués, couper la base de la corolle et sortir le pistil par la base de la fleur.

Battre en neige 2 blancs d'oeufs, puis les ajouter délicatement à la pâte.

Faire chauffer l'huile à 180°. Plonge ton doigt pour voir si c'est assez chaud, s'il vire couleur knacki et que t'as mal c'est que c'est bon. Non j'rigole, teste plutôt avec une tige de fleur. Si ça bulle en schgrougnant c'est ok !

Tourner chaque fleur dans la pate pour bien l'enrober, et la jeter dans l'huile, les retourner de temps en temps jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Dépendant du contenant, ne pas faire cuire plus de 4 à 5 fleurs à la fois, sinon la repêche est difficile. Sache, jeune padawan de la friture, que si au début la cuisson est un peu longue et laborieuse, cela va de plus en plus vite (à la fin 2 mn par beignet suffisent).

Egoutter les beignets sur du papier absorbant (beaucoup de papier absorbant). Servir bien chaud et se goinfrer.

Jamais testé mais m'est avis qu'avec une petite sauce à la crème ou fromage blanc aux herbes et/ou épicé pour faire trempette, ça serait pas mal du tout non plus.

 

P1010668

Le plus difficile dans cette recette étant de trouver des fleurs de cougettes fraiches, tu peux aussi utiliser de fines rondelles de courgette (une courgette moyenne suffit pour 20-30 beignets). C'est un chouïa moins tuerie-de-la-mort-ach-ke-cé-bon mais tu t'en contenteras, l'ami sans jardin (ou marché).

 

 

Posté par firemaman à 22:23 - Sur le bout de la langue - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 juin 2011

L'ETE EST VERT COMME UN DIABOLO

Au départ, je voulais un nouveau sac de couleur neutre, ni trop grand, ni trop petit.  

  

P10RET

 Sac et ceintures, Pimkie - Verre, Ikea - Diabolo, Teisseire et Lorina

 

Enfin c'est un sac, c'est déjà ça même si je n'arrive pas à y mettre mon portefeuille.

Posté par firemaman à 11:44 - Looks at me - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 juin 2011

COUPE-ONGLES ET AUTRES INUTILITES

Je me suis faite avoir pour au moins la 5ème fois, j'ai acheté un coupe-ongles qui ne coupe pas. 

a_e_a_e_a_e_mon_coupe_ongles_est_cass___

Quelqu'un peut-il me dire à quoi sert un coupe-ongles, qui t'arrache les peaux/cuticules/ongles plutôt que de les couper net et propre ?

Du coup, je me suis offert deux pantalons 7/8. Ca n'a aucun rapport ? Ah bon ?

 

 

PS : vous êtes sûrs que ça n'a pas de rapport ?

 

Posté par firemaman à 17:58 - A bout de nerfs - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 juin 2011

LE CHANT DU CYGNE NOIR AU CREPUSCULE AU FOND DES BOIS

L'éducation d'un enfant, et plus particulièrement du premier enfant, n'est qu'un long chemin de croix, pavé de pièges, de chausse-trappes et de roses empoisonnées. Il n'y a rien d'amour, gloire et beauté là dedans.

bleeding_rose2

Bien sur nous sommes en adoration devant ce petit être parfait, que l'on enverrait bien valser à travers la fenêtre du rez-de-chaussée lorsqu'il nous réveille pour la 4e fois de la nuit pour je-ne-sais-quelle-raison-idiote. Bien sur, nous ne nous sommes jamais dit qu'élever un enfant serait aussi facile que le claironne bidule Pernoud/Ruffo/Antier et qu'il suffirait de se reporter à la page 13 lorsqu'il aurait des coliques, page 89 lors de la "fameuse" crise des 9 mois (ah si, tu l'as cru ? je te rassure, tout le monde veut y croire). Bien sur...

Il n'empêche que lorsque votre fils, la prunelle de vos yeux, la chair de votre chair, revient la tête haute avec son deuxième passeport de mauvaise conduite à l'école(même principe que le permis à points) à moitié rempli alors que l'année scolaire arrive enfin, vous vous posez la question "mais où ai-je foiré son éducation ?". Vous êtes convoqués par la maitresse et directrice de l'école pour la Xe fois de l'année, et c'est un peu vos souliers d'écolier que vous chaussez lorsque vous y aller. Vous arrivez en serrant les fesses, en remerciant le ciel que notre cher président n'est pas appliquée  son projet de prévention de marquage au fer rouge délinquance puérile, sachant déjà par coeur la longue liste de griefs qui vous attend. Il ne respecte pas les consignes, il répond vertement, il rêve au lieu de travailler, il perturbe ses camarades, il ne se sent pas concerné par les règles de l'école, il réagit trop brutalement. Une vraie tête de bois de pioche, brûlée qui plus est.

Mais le pire dans tout ça, c'est que vous ne savez pas quoi faire pour y remédier. Brimades, punitions, sévérité, carottes en tout genre, j'ai l'impression d'avoir tout essayer mais rien n'y fait. Il ne retient rien des précedentes leçons de discipline, tout en travaillant très bien. Et le fait est qu'il est  dans la ligne de mire de la maitresse, et plus généralement de tous les instituteurs de l'école. Rien ne lui est pardonné. Il restera fiché comme "élément perturbateur". La délation par ses petits camarades, c'est un peu à qui mieux mieux, tellement facile puisqu'avec -15 points au compteur, c'est Petit Soleil qui aura tort forcément. Tellement facile de l'énerver puisqu'il est susceptible au plus haut point, ses petits copains n'ont qu'à le titiller légèrement pour qu'il explose littéralement. Tellement facile de le bannir de toutes les sorties à venir de l'école, sous prétexte qu'il n'est vraiment pas sortable. Tellement facile de glisser de perfides remarques humiliantes pour lui comme pour nous, qui nous reviendront aux oreilles. A côté de ça, sa gentillesse, sa franchise, sa spontanéité, sa générosité, son empathie, son enthousiasme, ne sont jamais mis en avant. Ah merde, ce ne sont pas des qualités de mouton, j'oublie toujours !

Ce billet n'a pas vocation à me plaindre, juste à déverser ce trop-plein de rancoeur contre une école,et une société,où les écoliers doivent être des images d'Epinal, pas geignardes, pas bravaches. Si mon fils est comme il est, c'est forcément parce que je/nous l'avons mal élevé. Nous sommes trop laxistes/cons/communistes. Et bien nous sommes comme notre fils...

 

PS: Je ne cherche pas de conseils ou témoignages, encore moins l'idée d'aller voir des psy. La maitresse pour l'avoir vu plus qu'il ne faut, je l'ai autant labellisé qu'elle l'a fait pour Petit-Soleil (CQFD)

Posté par firemaman à 09:50 - Les petits bouts - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 février 2011

LECON D'ANATOMIE #32

La donneuse de leçons s'essoufle mais ne renonce pas. Un peu de légèreté et de grelucherie ne feront pas de mal pour cette fin de semaine.

J'avoue qu'après plus de 30 leçons d'anatomie, les sujets d'étude intéressants deviennent rares. Anatomiser Justin Bieber : j'aurais besoin de beaucoup plus que de l'inspiration pour cela...de la pitié n'y suffirait pas.

Des noms et des suggestions seront toujours les bienvenues, même si je sais que je suis très, très difficile sur mes sujets (surtout depuis que je suis presque fidèle à un seul). Heureusement, j'ai redécouvert de nouvelles attractions que j'avais écarté pour incompatibilité d'attirance. Le sujet du jour était un de ceux que je trouvais trop lisse, trop gentil pour être honnête pour ma passion de rédemptrice. Et finalement j'ai changé d'avis (je deviens peut-être sage avec l'âge, qui sait ?)   

Nom du sujet : Jake Gyllenhaal (leçon de prononciation, répète après moi à la française : Dji-Len-Helle)

Age du sujet : 31 ans

Taille : 183 cm

Signe particulier : préfère les blondes à petite poitrine

Situation familiale : après Taylor Swift(inette), aucune chérie à déclarer. Quelques soupçons planent sur son amitié avec Jenifer Aniston (cougar fashion oblige)

Performances notables : Donnie Darko (dans ma to-do-list depuis des années), Le jour d'après (j'avoue je préfèrais son père de ciné Dennis Quaid), Jarhead (pas vu), le secret de Brokebake Mountain (ce n'est pas qu'il jouait mal, mais je n'avais d'yeux que pour Heath), Zodiac (jamais vu en entier-mais avec Robert D pour lui faire de l'ombre, je ne risquais pas de le remarquer), Brothers (to-do-list), Prince of Persia (le film où ses pecs explosent), Love et autres drogues (eh bien il suffisait qu'il se déshabille pour me faire craquer!),et très bientôt dans Source Code (le film de Duncan Jones -fils de David Bowie- 2 bonnes raisons de le voir)

Compétences : acteur.... et cible très prisée des paparazzis (voilà ce que c'est de préférer les blondes...)

Anat_Jake_Gy

 

jake_gyllenhaal_gq_Photo en pied :

Bon Jake n'a pas un incroyable physique. Il est plutôt moyen, voir banal. C'est bien pour ça que je remarquais plus souvent ses partenaires que lui. Mais ça c'était avant qu'il ne se décide à se déshabiller et que ses pecs dégonflent après Prince of Persia.

Officiellement grand(1,83 m c'est grand, non ?), ce n'est pas l'impression qu'il donne. Ni très musclé, ni très fin, il me paraissait un peu carré.

Après étude plus approfondie, votre experte ès anatomie a trouvé qu'il avait plutôt de la carrure, des biceps développés, de jolis avant-bras fins, et surtout des cuisses puissantes (pour ne pas dire girondes) sous un centre gravitationnel très centré, voir bas (t'as vu comme je te sors des gros mots).  

Tu n'as rien compris ?

Explication en image (une grande 1ère anatomique) :

A gauche Mr ex-cornichonsson Ryan Reynolds, à droite Jake.

 

jake_r 

 Verdict : Jakeest carré. Une épaule solide pour se reposer. Un sourire crocromignon (déjà dit peut-être ??) . Un charme dingue. Je serais presque amoureuse, si je m'écoutais.

Pour forcer ton opinion, photos bonus.

_jake

Les biceps ça permet de porter les vélos sur son dos.

6920_100_jakejake_gyllenhaal_shirtless_12142010_33

 Il a un centre gravitationnel fascinant même pour lui ...et de jolis abdos.

jake_gyllenhaal2

Bon là, si tu trouves son sourire banal-nul-niais, c'est que tu es un homme, jaloux de surcroit.

 

jake_gyllenhaal_looks_lonely_vanity_

Là, je regarderais bien Chasse et Pêche finalement.

La leçon est terminée (remettez vous de vos émotions). A un de ces jours.

 

Posté par firemaman à 14:09 - Woman in love - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 février 2011

COMBIEN POUR CES CHIENS DANS LA VITRINE ?

Ce joli petit chien jaune, et l'autre gris...

Propre, n'aboie pas, aucun entretien ni vaccination nécessaires, se nourrit exclusivement de billets de banque et de pièces de monnaie

chiens

ou autres chiens surréalistes

crochet

Posté par firemaman à 21:47 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

03 février 2011

10 HOMMES POUR 2010

Esquire ou je ne sais quel autre magazine le fait ; d'autres blogs le font ; je copie, ou m'inspire, tout ça n'est qu'une question de point de vue.

Les 10 plus beaux garçons qui ont marqué l'année 2010 de leurs multiples avantages physiques. Evidemment, certaines vont crier qu'ils manquent bidule ou muche, et je leur répondrais "Tant pis !". Je ne suis pas in, je suis plutôt à la ramasse en ce qui concerne le ciné (evidemment, avec 10 films à mon actif en une année, dont 5 pour enfants, pas facile d'avoir un avis éclairé), je n'aime pas les sportifs, c'est un classement inobjectif et totalement personnel. Il n'empêche que j'avais envie de le faire. Il y aura quelques habitués, et pas mal de petits nouveaux. Cela vous donnera en tout cas, une petite idée de futures leçons d'anatomie.

10. Romain Duris : j'ai hésité, vraiment beaucoup hésité avant de le mettre dans ce top. C'était lui ou DJ Ashba, un guitariste tatoué (mais comme il a des knacki balls à la place des doigts, il a été impitoyablement éliminé), tu vois un peu le tiraillement. Bon, s'il y a bien un acteur français qui a eu une actualité en 2010, c'est lui, non ? Alors je n'ai pas vu "l'homme qui voulait...etc", mais j'ai vu "l'Arnacoeur", et c'était vraiment bien. Pas uniquement grâce à lui, parce qu'il y a aussi d'excellents seconds rôles, mais en sérial killeur de relations, il était à son avantage. En plus un français, ça faisait plus mieux dans ce top.

r_duris

9. Andrew Garfield : un total inconnu avant que je ne vois "Boy A", et une grosse claque en voyant ce film. Lui y est incroyable de densité et de justesse. Il parait banal mais c'est pour mieux nous charmer, chères enfants.  Il est le nouveau visage de Spiderman, et je pense que ce n'est que le début d'une belle belle belle carrière.

andrew_garfield3

8. Benjamin Millepied : encore un quasi inconnu en 2009, et hop il suffit de se fiancer, puis de faire un bébé à une des actrices chéries d'Hollywood pour se retrouver propulser torse nu dans des blogs de rien du tout. Si ça ce n'est pas la gloire... En tout cas, merci au frenchy le plus in du moment d'éclairer notre monde de sa plastique parfaite.

benjamin_millepied

7. Angus Stone : qu'on pourrait presque surnommé "Ken fait de la musique", tant il a la tête de l'emploi.  Angus & Julia Stone je suis tombé sur leur musique folk planante un peu par hasard, et j'ai adoré tout de suite, avant de m'apercevoir qu'il était drolement mignon le chanteur chevelu cromagnon à la voix d'ange.

ANGUS_STONE

6. Javier Bardem : soyons honnêtes je n'ai absolument vu aucun film de Javier Bardem en 2010. Je n'ai vu d'ailleurs qu'un seul film, celui où il a une coupe de Playmobil featuring Mireille Mathieu, et ce n'est pas son rôle le plus sexy (à part si on aime le psychopate).  Mais n'empêche qu'il a marqué cette année de son omniprésence dans les  pages people, et ça faisait plutôt plaisir aux yeux (Javier se marie, Javier fait un bébé, Javier bloqué à LA à cause de la neige). J'ai longtemps été insensible à sa beauté virile et rude de rugbymen, mais il a bien fallu que je craque lorsque je l'ai entendu parler. Je suis peu de choses, je sais...

javier_bardem_

5. Daniel Day-Lewis : Di Di Di....(soupir).... tu permets que je m'adresse à toi ? J'ai tellement à te dire, Dany boy.

Dany boy, tu es une des mes idoles, un monstre de charme torturé, un acteur dramatique que je vénère, un homme totalement ingérable et invivable certainement, mais c'est justement ce que j'aime en toi. Alors pourquoi Dany boy, pourquoi tout à coup te lancer dans cette entreprise folle de vouloir incarner un réalisateur italien chantant, dansant, valsant de femmes en femmes ? Comment quelqu'un a-t'il pu penser que toi, aussi ombrageux que les côtes d'Irlande, puisse avoir l'onctuosité, la frivolité d'un latin affable et insouciant ? C'est un peu comme si on avait demandé à Marcello Mastroianni d'incarner le roi des Vikings : une aberration de la nature.  Alors pour la toute première fois, Di Di Di, tu m'as déçue, déçue, vraiment déçue dans "Nine" (en même temps, le film est décevant). Et voilà pourquoi tu te retrouves dans ce top, il n'y a pas de quoi en être fier... J'espère que tu vas te reprendre en mains pour cette nouvelle année.

Daniel_Day_Lewis_and_Judi_001

4. Tim Roth : Aaah en voilà un qui a réellement eu une actualité en 2010 ! J'ai commencé à regarder "Lie to me", pour lui, et juste pour lui. Malgré un doublage voix prétentieux et snob plutôt agaçant, j'essaye de ne louper aucun épisode de cette série parce que Tim est là. Etrange comment ce type visiblement pas très grand, pas très chevelu, plutôt loin de mes standards de canon habituels peut séduire et emballer la belette que je suis. Vraiment très étrange parce que je ne suis pas la seule dans ce cas. Aaaah Tim c'est un cas à part, qui me ferait dire bien des mensonges.

T_ROTH

3. Jake Gyllenhaal : Tu m'aurais dit que je ferais figurer Jake bidule-truc dans un quelconque top, il y a encore 6 mois, je t'aurais ri au nez, cher lecteur. Quoi, ce petit joueur que je n''avais vu que dans Brokeback mountain, quasi éclipsé par Heath sexiest Ledger ? Ah non moi jamais ! Après il y a eu tout ce buzz autour de son physique gonflé pour les besoins de Prince of Persia : ouaif, bof. Il y a aussi eu l'affaire blondasse Taylor Swift, j'ai pensé "qui se ressemble s'assemble" au contraire de beaucoup qui criait au viol (ou presque).

Et j'ai été voir Love & autres drogues, pas le film de l'année certes, mais OMG il est craquant ! Plus 10.000 points et une entrée fracassante dans ce top qui existe pour la 1ère fois, pas mal comme entrée en matière.

Jake_Gyllenhaal

2. James Franco : ou comment revenir sur ses propos de manière éhontée et de mauvaise foi. J'ai bien cru être totalement imperméable au charme de ce grand et beau brun. J'ai bien cru que sa bonne bouille de garçon honnête, gentil et travailleur le rangeait définitivement dans la catégorie, beau mais bof. Mais j'ai vu Tristan & Iseult (2 fois, merci la TNT qui exploite à fond les quelques films disponibles dans leurs tiroirs), et puis j'ai vu Harvey Milk aussi, et je suis presque tombé amoureuse. Comment j'avais pu passer à côté de ce mec ? Vous ne comprenez pas ? Je vous rassure moi non plus. Mea culpa, J F (oh tiens comme c'est bizarre).

James_Franco_Esquire_

1. John Frusciante : ou comment sans aucune actualité, truster le top de mon coeur. Je ne sais pas, c'est un mystère aussi parfois pour moi. Un rapide résumé de l'actualité frusciantesque 2010 : décembre 2009 il annonce qu'il quitte les Red Hot, juin 2010 il fait une très rapide intervention au concert de sa greluche au fond à droite dans l'ombre, juillet 2010 il apparait à la commémoration annuelle pour Johnny Ramone. That's all ! Mais John Frusciante est l'homme de mon année 2010, et tout n'est que prétexte pour le replacer dans la conversation.

jf10

Ca faisait longtemps, qu'il n'y avait plus de mâles ici. Ca fait du bien, non ?

Posté par firemaman à 12:41 - Woman in love - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 janvier 2011

Ce n'est pas parce que je n'ai rien à dire, que je vais fermer ma ******

L'inspiration se fait rare.

Depuis le début de l'année, j'ai pensé à mettre cet espace au rencart : pas assez de temps, trop de blogs à lire, plus assez de sujets de conversation.

Ou alors lui faire prendre une orientation totalement différente, et pour cela plusieurs idées me sont venus.

Petita : en faire un blog mode, poster des photos les pieds en dedans ou en dehors, lister mes achats frénétiques en espèrant faire envie aux autres (des trucs dans mes cordes, quoi!)

Petitb : honteusement pomper des idées de sujets ou d'articles sur d'autres blogs plus intelligents (enfin pas les sujets trop complexes, il faut savoir rester crédible).

Petitc : tout miser sur les articles qui fonctionnent le mieux et suscitent le plus de réaction, les leçons d'anatomie. Déshabiller en mots et en imagination les plus affolants sujets masculins, et devenir la reine des rêves inavouables des bloggueuses (et risquer des scènes de ménage régulières avec Chéribibi-le-jaloux)

Petitd : tout envoyer balader et recopier des poésies comme je faisais dans mes cahiers de lycéenne à 15 ans (mais il faudrait que je déménage sur sky-blog, ça m'embête)

Puis j'ai relu les 57 billets de 2010,je me suis dit que vos commentaires, vos réactions, allaient vraiment  me manquer. Donc 2011 sera un mix bordélique des 4 points ci-dessus, et bonus supplémentaires.

Bref, comme en 2010, en me jurant d'être un peu plus productive (et une bonne résolution qui ne sera pas tenue, une !)

Posté par firemaman à 14:49 - Du bout des lèvres - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 décembre 2010

CE SOIR

Tu sors tes chaussures à paillettes, et, pendant que la dinde rôtira chez toi ou chez tes hôtes, alors que tu seras encore une fois perplexe devant ta penderie en hésitant entre la robe noire et le pull à pompoms dorés (pour finir par mettre la robe noire de toute façon), chante avec eux.

Si jamais tu as encore un peu de temps devant toi, garde tes chaussures à paillettes pour te déhancher un peu (pousse le son plus fort, c'est meilleur).

Joyeux Noël everybody, buvez trop, mangez bien, et soyez gâtée-pourrie comme les princesses que vous êtes.

Grosses bises de réveillon.

Posté par firemaman à 11:30 - Du bout des oreilles (de Spock) - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,